Jean-Philippe NILOR
DÉPUTÉ DE MARTINIQUE
Page d'accueilPlan du siteContactsAjouter aux FavorisEnvoyer à un ami
search_left
 
"Le choix du peuple aujourd'hui pour demain"
 
 

"Sainte-Luce

Ansanm Ansanm pour le Vrai changement"

 
Internautes de Martinique et d’ailleurs, 
 
Bèl bonjou pa kôté  Matinik !!!  Kontan wè zot !!!
 
Bienvenue sur mon site, Bienvenue sur VOTRE site!
 
Les législatives 2012 ont constitué une échéance majeure, un rendez-vous déterminant entre vous et moi.
 
Pour préparer ce grand moment, nous avions élaboré cet outil qui a été un lien entre nous.
 
Un lien d’information qui vous a aidé à faire votre choix en toute confiance, en toute conscience.
Un lien d’échanges, à l’instar du formulaire de contact, et du livre d’or mis à votre disposition et que vous avez régulièrement utilisé. et que vous continuerez à utiliser.
 
Sur ce site que nous avons voulu convivial, simple et interactif, nous avons avancé ensemble depuis la présentation officielle de ma candidature, en passant par les réunions de quartiers, les visites de terrain et les conférences que j'ai eu l'honneur et le plaisir d'animer.

Les élections terminées, nous poursuivrons le chemin et maintiendrons ce lien établi entre nous.
Tout ce que vous n'avez pas vu, tout ce que vous n'avez pas entendu, vous sera ici relaté.
 
Aujourd'hui pour demain "ANSANM ANSANM", faisons  en sorte que dans notre pays et dans le monde,  le Pouvoir de l’Amour triomphe de l’Amour du Pouvoir...
 
Bonne visite !
 
Tjenbé rèd !!!
 
Jean-Philippe NILOR
 

La relève d'un parti

Jaillissant de nulle part, il monte sur les remparts,
Etudiant toutes les les tares qui induisent un retard.
Accrochant les idées d'un leader déclaré,
N'a pas raté l'entrée de la grande assemblée.

Patriote et fidèle il refuse l'habituel,
Habité de modèles qui le confortent rebelle.
Imposant son langage l'on découvre un visage,
Livrant tous ses messages pour un autre héritage.
Invitant ses amis à plus de modestie,
Propose son énergie pour forcir son parti.
Passionné et hardi, il évite trop de bruit
Edifiant un esprit pour en faire un semis.

Nanti de ses atouts il affronte les verrous
Il ne souhaite pas le flou pour un pays debout.
Louchant vers un statut, il combat les abus
Observant cette tribu fidèle à ses écus,
Redonnant aux exclus l'espoir d'être défendus.

"La politique peut permettre de rêver
                        mais elle peut aussi nous aider à construire"

Luc ANDRE

   

 

 MES DERNIÈRES ACTUALITÉS

 
Communiqué de Jean-Philippe NILOR du lundi 20 octobre 2010
20 Octobre 2014

COMMUNIQUE

Suites aux informations diffusées sur les antennes de RCI ce lundi 20 octobre 2014, quant à ma présence à une réunion avec un certain nombre d'élus Martiniquais, je tiens à apporter les précisions suivantes :

j'ai effectivement répondu à une invitation d'un groupe d'élus qui souhaitait échanger sur les enjeux de la future Collectivité Territoriale de Martinique.

Au cours de cette rencontre, j'ai rappelé la position que j'ai d'ailleurs que j'ai déjà exprimé publiquement à maintes reprises.

Je suis partisan de l'unité la plus large dans le camp de la responsabilité et je soutiendrai avec la plus grande loyauté et détermination le candidat et l'équipe investi par mon parti, le M.I.M, dans le cadre d'un rassemblement de toutes les forces capables de nous conduire à la victoire en 2015

Jean-Philippe NILOR

15 Octobre 2014

INTERVIEW DU DÉPUTÉ JEAN-PHILIPPE NILOR AU JOURNAL LIBÉRATION :

DUCOS, LA PRISON MARTINIQUAISE QUI "PEUT EXPLOSER A TOUT MOMENT"

 

Le député Jean-Philippe NILOR décrit la situation catastrophique dans le centre pénitentiaire de l'île. Ce jeudi, le tribunal de Fort de France doit se pencher sur le dossier

 

Lire l'article

http://www.liberation.fr/societe/2014/10/15/ducos-la-prison-martiniquaise-qui-peut-exploser-a-tout-moment_1122487

Sylvain MOUILLARD
07 Octobre 2014
 

SÉANCE DE QUESTIONS ORALES AU GOUVERNEMENT

Le député Jean-Philippe NILOR interpelle Mme la ministre des Outre-Mer, Georges PAU LANGEVIN, dans le cadre des débats sur la transition énergétique.

06 octobre 2014
QUESTION AU GOUVERNEMENT 
 
M. Jean-Philippe Nilor attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès de la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, chargé des transports, de la mer et de la pêche sur le devenir des professionnels de la pêche en Martinique. La Commission européenne a adopté le 14 mai 2014 une proposition de règlement n° 2014-0138 (COD) prévoyant une interdiction de la pêche au filet dérivant. Cette proposition de règlement se fonde sur une approche de précaution et prévoit une interdiction totale de détenir à son bord ou d'utiliser tous types de filet dérivant à compter du 1er janvier 2015. Si elle était votée et adoptée en l'état, cette proposition provoquerait irrémédiablement la disparition des pêcheurs de volants de Martinique avec des conséquences économiques et sociales sans précédent. La pêche aux volants est considérée pour certains comme salvatrice. Les dispositions prévues par ce projet ne sont donc pas adaptées aux modes de pêche de notre territoire. En outre, l'analyse d'impact de cette proposition a examiné quatre possibilités variant entre le statu quo, des actions sur les mesures techniques et/ou de contrôle pour améliorer le contrôle et la compatibilité avec l'environnement, l'interdiction sélective des activités de pêche au filet dérivant et l'interdiction totale de la pêche au filet dérivant. C'est cette dernière option qui a été retenue. Elle est la moins pertinente, la moins efficace, la moins efficiente et la moins cohérente pour la pêche martiniquaise.
S'il est vrai que depuis 2002, tous les filets dérivants sont interdits lorsqu'ils sont destinés à la capture des espèces énumérées en annexe VIII du règlement (CE) n° 894-97 du Conseil, la nouvelle interdiction telle que proposée par la commission viserait tous les navires de pêche et toutes les eaux de l'Union européenne alors que jusqu'à présent, les petits filets dérivant étaient encore autorisés. De plus, d'après l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer), les espèces protégées ne sont pas capturées par nos pêcheurs martiniquais et aucune capture accidentelle n'a été observée. Par ailleurs, la pêche au filet dérivant en Martinique ne concerne qu'une seule espèce : le poisson volant pour un niveau de capture d'environ 100 tonnes. La ressource du poisson volant est suivie par un groupe de travail de la Food and Agriculture Organization (FAO), la Commission des pêches pour l'Atlantique centre ouest (Copaco) et la Caribbean regional fisheries mechanism (CRFM) et elle ne donne pour l'instant aucun signe de surexploitation. Suite aux ravages de la pollution au chlordécone, 40 % de la zone côtière dans la sonde des 20 mètres est interdite à la pêche. La durabilité, la dynamique spatio-temporelle de cette pollution et l'étroitesse de notre plateau continental imposent de redéployer les efforts de pêche vers le large. Par conséquent, tenant compte du principe de proportionnalité, cette proposition va pour la Martinique, au-delà de ce qui est nécessaire pour atteindre les objectifs poursuivis par ce projet de règlement, et est inadaptée à notre contexte. Il lui demande donc quelles mesures concrètes il entend prendre pour permettre aux pêcheurs martiniquais d'exercer leur métier et ainsi satisfaire aux besoins de leur famille, prenant en compte une réelle approche écosystémique régionalisée, eu égard l'article 349 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne qui permet la mise en oeuvre de dispositifs spécifiques en faveurs des régions ultrapériphériques.

Télécharger la question ci-dessous

26 Septembre 2014
Vign_IMG-20140927-WA0008

SAINT-ESPRIT : INAUGURATION DE LA MÉDIATHEQUE

Le maire de la ville du SAINT-ESPRIT,  Fréd Michel THIRAULT, a inauguré la médiathèque Alfred MELON DEGRAS ce vendredi 26 Septembre 2014 en présence du député de la circonscription, Jean-Philippe NILOR, et de son collègue de la communauté de l'espace sud, José MIRANDE. 

 

22 Septembre 2014

Jean-Philippe NILOR alerté par un certain nombre de problématiques rencontrées en Martinique et plus largement en Outre-mer, interroge le gouvernement sur des sujets aussi divers que variés tel que :

  • la suppression des précomptes des fonctionnaires Outre-mer,
  • l’accueil des handicapés mentaux,
  • la dépendance énergétique,
  • la situation sanitaire en Outre-mer,
  • la zone des 50 pas géométriques,
  • les enfants dryspraxiques,
  • le dépistage et la détection de la drépanocytose.
20 septembre 2014
Vign_IMG-20140921-WA0003

GLORIYÉ SEPTANM 1870

Dépôt de gerbe à Rivière-Pilote au pied de la statue de LOUIS TELGA ce samedi 20 septembre en présence des organisations politiques CNCP, MIM, PALIMA, PCM,  RDM et de la population dans le cadre de  la commémoration de l'insurrection du sud de septembre 1870.

15 Septembre 2014
Vign_JPN_Secretaire_etat_sport

DOTATIONS SPORTIVES : Jean-Philippe NILOR QUESTIONNE LE SECRÉTAIRE D’ÉTAT

C’est lundi dernier que le député de la Martinique a rencontré Thierry BRAILLARD, le secrétaire d’état au sport. Une rencontre au cours de laquelle la diminution de la dotation aux structures d’animation du sport à la Martinique a servi de fil conducteur à la discussion.

« Etonné » par la diminution de l’enveloppe dédiée à la mission sport à la Martinique, (2 269 040 euros en 2013 contre 363 350 euros en 2014), Jean-Philippe NILOR a tenu à souligner combien cette réduction drastique de cette aide pouvait être discriminante, d’autant qu’elle était en augmentation à la Guadeloupe. « Il ne s’agit pas de se placer sur le terrain de la rivalité, mais d’avoir des réponses cohérentes, alors que le vivier et la structuration de la vie sportive des deux îles sont équivalents. Même si l’enveloppe de la Guadeloupe a été augmentée de plus de 485 000 euros, passant ainsi à plus de 6 millions d’euros, elle est encore insuffisante » justifie-t-il.

Et pour étayer son propos, il met en exergue la vétusté des installations existantes, l’insuffisance de suivi médical, la mise en œuvre d’un plan de rattrapage. « Les Outre-mer, notamment la Martinique n’ont pas vocation à demeurer des « greniers à champions » pour la France, sans contrepartie » affirmait-il.

« Le sport comme moyen d’insertion et de prévention contre la délinquance », idée partagée par les deux hommes leur a permis de conclure cette rencontre en promettant de se revoir prochainement.

source France Antilles

14 Septembre 2014
Vign_DSC_0464

DUCOS EN FÊTE 

Ce dimanche 14 septembre le Maire Charles-André MENCE et la population Ducossaise ont célébré leur commune.

La fête patronale de nos communes, manifestation incontournable bien ancrée dans les mœurs Martiniquaises, qui met en première ligne les nombreuses associations qui font la vie de nos cités. Des associations qui, sans l'implication des bénévoles qui y œuvrent tout au long de l'année, n'existeraient pas, comme l'a souligné  notre Député du sud, Jean-Philippe NILOR lors de son discours. 

Beaucoup de personnalités du monde politique ont honoré l"invitation de l'équipe municipale et participé au défilé qui s'est achevé par le traditionnel allocutions vin d'honneur. La fête s'est poursuivie jusqu'au soir avec une programme alléchant.

 

12 septembre 2014
Vign_IMG-20140913-WA0000

DÉMENTI A L'ARTICLE DE FRANCE ANTILLES 

LE DÉPUTÉ Jean-Philippe NILOR A BEL ET BIEN PARTICIPÉ A LA RÉUNION DES PARLEMENTAIRES OUTREMER AINSI QU'A LA RÉUNION AVEC MANUEL VALLS 


COMMUNIQUE 

Mercredi 10 Septembre 2014, contrairement à ce qu’affirme le quotidien local France-Antilles en page 3 de son édition du jeudi 11 septembre, le Député Jean-Philippe NILOR participait  à la réunion de travail qui se tenait au Ministère des Outremers avec  l’ensemble des parlementaires d’Outremer, puis à la rencontre avec le Premier ministre, Manuel VALLS.

Jean-Philippe NILOR n’a pu rejoindre cette réunion qu’après le départ des journalistes, puisque retenu en séance à l’Assemblée nationale pour défendre ses amendements, déposés dans le cadre du projet de loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, et visant à améliorer la prise en charge des personnes âgées, à favoriser les proches aidants,  ainsi que les acteurs et salariés œuvrant dans le domaine des services à domicile.

Au Ministère des Outremers, Jean-Philippe NILOR a pu interpeller la Ministre, Georges PAU-LANGEVIN, sur le budget de la mission Sport et vie associative qui a drastiquement diminué pour la Martinique entre 2013 et 2014 en passant de 2 269 040€ à 363 350 €, quand parallèlement, les sommes allouées à la Guadeloupe augmentaient, en passant de 5 963 615 € à 6 448 980 €.

Propos auxquels son homologue de la circonscription de Fort de France n’a pas manqué de réagir, reconnaissant qu’il y a là une anomalie manifeste.

La Ministre de l’Outremer a donc  d’emblée, proposé à Jean-Philippe NILOR une séance de travail avec Thierry BRAILLARD, Secrétaire d’Etat au Sport, qu’il rencontrera dès ce lundi 15 septembre 2014, pour mettre en exergue les besoins criants de la Martinique en matière  d’infrastructures et d’encadrement sportifs, ce en vue de prévoir des dotations plus adéquates pour 2015.

15 Août 2014
Vign_DSC_0446_640x427_

FÊTE PATRONALE DE SAINTE-MARIE

Comme chaque année, la fête patronale reste le moment de présenter à la population l'ensemble des associations qui font la vie Samaritaine lors d'un défilé mené par le maire Bruno Nestor AZEROT, ses invités parlementaires et édilité de Martinique, du préfet ainsi que du nouveau président de la communauté d'agglomération CAP Nord, Alfred MONTHIEUX.

Ce vendredi 15 août 2014 fut également marqué par l'inauguration de la place de la Plaine de l'Union. Un espace aménagé propice à la détente et au sport, au rassemblement réitéré par notre député Jean-Philippe NILOR dans un discours éminemment centré sur son profond attachement à l'UNION de tous.

Un vibrant hommage a été rendu par l'ensemble des orateurs à feu Emile CAPGRAS membre du Parti Communiste Martiniquais, syndicaliste et ancien président du conseil régional récemment disparu.

 

JEAN-PHILIPPE NILOR  DÉMISSIONNE DE SON POSTE DE CONSEILLER GÉNÉRAL

Apres les élections municipales de mars dernier, Jean-Philippe NILOR devenu conseiller municipal et communautaire démissionne de son poste de conseiller général comme annoncé lors de la campagne électorale.

Avec sa nomination au poste de 7ème vice-président de la Communauté d'Agglomération de l'Espace Sud de Martinique responsable de la commission transports et déplacements, Jean-Philippe NILOR motive sa décision en ces termes :

"L'organisation du transport au niveau de l'espace sud est un challenge compliqué et difficile que je relève dans la perspective d'une Autorité Organisatrice des Transports à venir. C'est un beau challenge à relever pour l'amélioration des conditions de transports dans le sud. Un moyen de mettre mes compétences, mon domaine de prédilection au service du sud de la Martinique."

Le canton de SAINTE-LUCE voit par la même occasion, la nomination de Marie-Noëlle TAREAU, jusqu'ici suppléante qui devient la nouvelle conseillère générale.

 

29 avril 2014
Vign_Conseil_com_1

CONSEIL COMMUNAUTAIRE : MISE EN PLACE DES COMMISSIONS SECTORIELLES

Après la mise en place de son bureau, le premier conseil communautaire, a installé ses commissions sectorielles ce mardi 29 avril 2014.

Les 12 communes du territoire sud étant représentées, l'ensemble des points de l'ordre du jour a été voté à l'unanimité des présents :

  1. Différentes délégations au président,
  2. Mise en place des commissions sectorielles,
  3. Détermination et modalité de l'élection des membres de la commission d'appel d'offre,
  4. Approbation du statut du Syndicat Martiniquais du Traitement et de la Valorisation des Déchets de Martinique (SMTVD)
  5. Désignation des représentants dans les organismes de Martinique 
  6. Questions diverses

Séance ouverte à 15 h, le président Eugène LARCHER a procédé au remplacement des conseillers démissionnaires :

Rodolphe DÉSIRÉ (MARIN) remplacé par Judes PANCRATE, Gilbert EUSTACHE (DIAMANT) par Hugues TOUSSAY et Nicaise MONROSE (SAINTE-LUCE)  par Patrice LARGEN.

S'en est suivie l'installation de l'ensemble des commissions thématiques dans une ambiance collégiale. Conviés à se positionner dans les commissions souhaitées, chose  rendue possible lors d'une l'interruption de séance de 15 minutes, les élus ont voté pour des listes de 8 membres dont le président Eugène LARCHER membre de droit.

Jean-Philippe NILOR, 7éme vice-président de la collectivité présent à cette assemblée a été désigné Président de la commission transport et déplacements; il prendra également part aux travaux de la commission coopération présidée par José MIRANDE (MARIN).

COMPOSITION DE LA COMMISSION DE TRANSPORT ET DÉPLACEMENTS

  • Président de la CAESM : Eugène LARCHER
  • Président de la commission : Jean-Philippe NILOR
  • Membres 
  • Marcelle RENARD (DUCOS)
  • Nathalie SAINT-AIME (DIAMANT)
  • Danielle CAYAU (MARIN)
  • Christian RANO (RIVIERE-SALEE)
  • Raymond THEODOSE (RIVIERE-PILOTE)
  • Peggy FAGOUR (SAINT-ESPRIT)

Des représentants internes à la communauté  ont été valablement désignés pour la commission des réformes des biens et la commission technique paritaire, tandis que les votes pour l'élection des membres des commissions consultatives du service public,de la commission d'appels d'offres sont reportés à un prochain conseil, les modalités du scrutin de liste nécessitant un délai pour le dépôt des listes.

La population du sud sera également représentée  au sein de différents organismes de la Martinique tel que :

  • le SMTVD (6 titulaires, 6 suppléants)
  • la Maison de l'emploi MDE (5 titulaires)
  • la Mission locale (3 titulaires)
  • les collèges et lycées ( 1 représentant par établissement)
  • la Chambre de Commerce et d'Industrie de Martinique CCIM (2 représentants)
  • le programme Liaison Entre les Actions de Développement de l'Economie Rural LEADER et le Groupe Action Locale GAL    (3 titulaires, 3 suppléants)
  • le conseil départemental Sécurité Civile (1 titulaire, 1 suppléant)
  • le conseil de surveillance des centres hospitaliers (4 : 1 représentants par centre hospitalier du sud)
  • la commission régionale du patrimoine et site (1 titulaire, 1 suppléant)
  • la conférence régionale de la santé et de l'autonomie CRSA (1 titulaire, 1 suppléant)
  • l comité de pilotage du plan de l'énergie territorial (1 représentant)
  • la commission des sites (1 titulaire, 1 suppléant)
  • l'ADUAM (1 titulaire, 1 suppléant)
  • la Fédération Martiniquaise des Offices du Tourisme et Syndicat d'Initiatives FMOTSI (1 titulaire, 1 suppléant)
  • l'Association de GEstion et de Protection des Animaux de Martinique AGEPAM (1 représentant)
  • le Schéma d'Aménagement Régional SAR (1 titulaire, 1 suppléant)
  • l'Etablissement Public Foncier Local  EPFL ( 4 titulaires, 4 suppléants)

 

 

LES PRÉSIDENTS DES 11 COMMISSIONS SECTORIELLES

 Danielle CAYAU  Développement économique  MARIN
 Jean-Michel GEMIEUX  Aménagement et planification  SAINTE-ANNE
 Félix FONTAINE   Travaux  RIVIERE-PILOTE
 José MIRANDE  Coopération  MARIN
 Fred Michel TIRAULT  Finance, évaluation politique publique  SAINT-ESPRIT
 Charles-André MENCE  Valorisation des paysages et maîtrise de  énergie  DUCOS
 Ernest JEAN-LAMBERT  Prévention et collecte des déchets  VAUCLIN
 Jean-Philippe NILOR  Transport et déplacements  SAINTE-LUCE
 Henri PAQUET  Habitat et logement  FRANCOIS
 Gilbert EUSTACHE  Développement social, insertion et emploi  DIAMANT
 Léa BELLAY-RAVION  Culture et sport  SAINTE-LUCE

 

 

 

 

16 avril 2014

MODERNISATION ET SIMPLIFICATION DU DROIT DANS LES DOMAINES DE LA JUSTICE ET DES AFFAIRES INTÉRIEURES

Jean-Philippe Nilor : "Je prends acte du retrait des amendements, mais je veux insister sur leur pertinence. Comme vient de l’indiquer Mme la ministre, ils ne concernent pas seulement la Polynésie : en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane, on rencontre de sérieux problèmes liés à l’indivision, à tel point que le développement s’en trouve bloqué.J’ai pris note de l’engagement de Mme la ministre de travailler avec les parlementaires. À cet égard, je souhaite participer moi aussi, avec mes autres collègues de Martinique, à ces séances de travail. En effet, il convient de trouver le bon véhicule pour régler définitivement ce problème qui nous affecte." 


10 avril 2014

MISE EN PLACE DE LA GOUVERNANCE DE L’ESPACE SUD


Les élus issus du dernier scrutin municipal et communautaire de mars dernier, ont mis en place la nouvelle gouvernance de la Communauté d’agglomération de l’Espace Sud Martinique (CAESM). Installation des conseillers communautaires et élection à bulletin secret du président de la collectivité. Deux candidats étaient en lice, une large majorité de voix s’est reportée sur le président sortant Eugène LARCHER maire de Les Anses d’Arlets, reconduit à son poste avec 27 voix contre 9 accordées au candidat André LESUEUR maire de Rivière-Salée.

Le président en place, l’installation du reste du bureau communautaire a débuté. 11 postes de vice-présidence et 4 de conseillers délégués étaient à pourvoir.  Plusieurs élus ayant fait acte de candidatures le bureau de la CAESM se compose de :


PRESIDENT : Eugène LARCHER (LES ANSES D’ARLET)

1 er Vice-président : Charles-André MENCE (DUCOS)

2ème vice-président : Félix FONTAINE (RIVIERE PILOTE)

3ème vice-présidente : Danièle CAYAU (MARIN)

4ème vice-président : Jean-Michel GEMIEUX (SAINTE ANNE)

5ème vice-président : Fred-Michel TIRAULT (SAINT ESPRIT)

6ème vice-président : Gilbert EUSTACHE (DIAMANT)

7ème vice-président : Jean-Philippe NILOR (SAINTE LUCE)

8ème vice-président : Ernest JEAN-LAMBERT (VAUCLIN)

9ème vice-président : José MIRANDE (MARIN)

10ème vice-président : Henri PAQUET (FRANCOIS)

11ème vice-président : Léa BELLAY-RAVION (SAINTE LUCE)

  

1ere conseillère : Stéphanie NORCA (RIVIERE SALEE)

2ème conseillère : Josiane PINVILLE (TROIS ILETS)

3ème conseiller : José CHARLOTTE (DUCOS)

4ème conseiller : Eric HAYOT (SAINT ESPRIT)

 

La mise en place des commissions sectorielles est prévue lors d’un prochain conseil communautaire.

Jean-Philippe NILOR
Epi étjip-li
Kontan wé zot !!!

"Mon député & moi'

RENDEZ-VOUS À VENIR

----------------

Grand SANBLÉ

pour l'avenir de notre Martinique

Dimanche

26 octobre 2014

9h30

Hall des sports de Ducos

Rassemblement de la responsabilité pour le développement

Venez nombreux !


Jean-Philippe NILOR

Epi pèp-la

Ba pèp-la

Andidan pèp-la


 


Jean-Philippe NILOR

Epi pèp-la

Ba pèp-la

Andidan pèp-la


 

Mon bilan d'activité

(source Assemblée nationale)

© 2012/2013 - Jean-Philippe NILOR